EDUCATION MOTRICITE

 CONTEXTUALISATION

L'expertise de l'enseignant d'Education Physique et Sportive dépend en grande partie de sa capacité à comprendre l'activité motrice déployée par les élèves lorsqu'ils sont confrontés à des situations d'apprentissage en activité physique et sportive. Pour analyser le comportement moteur d'un élève, il est indispensable de savoir repérer des caractéristiques du mouvement à partir de critères d'observation pertinents afin de pouvoir différencier des niveaux de pratique et interpréter la motricité mise en jeu par chaque élève.

L'analyse biomécanique fournit à l'enseignant d'EPS un ensemble d'outils qui va lui permettre d'exploiter des paramètres spatio-temporels dans le cadre d'une méthodologie d'observation, de les organiser pour définir un niveau d'expertise et de les Interpréter pour proposer des objectifs d'intervention permettant de progresser dans l'activité physique et sportive.

 EXEMPLE

 

Prenons l'exemple de la motricité du nageur et en particulier les mouvements d'un élève faisant du crawl (http://campusport.univ-lille2.fr/ress_nat_crawl ). La vidéo illustre les différents indicateurs utilisés pour caractériser la motricité du nageur. La coulée, la direction du regard, l'inclinaison du corps par rapport à la surface de l'eau, la profondeur atteinte par la main et le pied lors des mouvements de bras et des battements de jambes, la durée, le nombre de cycles de nage, l'amplitude des phases de traction et de poussée des mains, la durée d'émersion des voies respiratoires et la fréquence respiratoire constituent les critères d'observation qui vont permettre de déterminer les principaux paramètres spatio-temporels tels que la vitesse, l'amplitude, la fréquence et l'indice de nage.

 RESULTAT

 Grâce à ces paramètres biomécaniques, la motricité du nageur est caractérisée sur les plans :

  • des résistances à l'avancement : Le nageur a intérêt à maintenir son corps à l'horizontale afin de diminuer son maître couple 
  • de la propulsion : sa qualité peut être estimée par l'évolution de la longueur maximale entre le point d'entrée et de sortie de la main, la profondeur maximale atteinte par la main et la durée consacrée à la propulsion en fonction de la durée du cycle
  • de la respiration : sa qualité peut être évaluée par l'évolution de la fréquence respiratoire et de la durée de l'émersion des voies respiratoires
  • de la gestion de l'effort : elle est révélée par la mesure des paramètres de vitesse (m.s-1), d'amplitude (m.cycle-1), de fréquence (cycle.min-1), de la distance et de la vitesse enregistrées lors des parties non nagées (coulées suite aux appuis sur le mur) et de leurs évolutions.


Les caractéristiques de la motricité du nageur présenté dans la vidéo sont rassemblées dans le tableau ci-dessous :

RESISTANCES

Dès le départ, la position oblique nuit à la vitesse. L'obliquité ne cesse de croître au fur et à mesure de la course 

PROPULSION

Trajet très court et très profond. Aucun temps de glisse. 

RESPIRATION

Tête constamment émergée. 

GESTION

L'amplitude est réduite, la fréquence est faible et diminue avec le temps. Le virage n'est pas utlisé.

 

Les propositions d'intervention envisageables (Potdevin F. & Pelayo P., 2006) pour le faire progresser peuvent être les suivantes : le nageur débute en position oblique. Apprendre à respirer est important à la condition qu'il mette en place une position horizontale. L'apprentissage de la respiration lui permettra ensuite de perdurer cette nouvelle horizontalité.

 INTERET

La biomécanique fournit des cadres d'analyse et des outils de description permettant d'observer, de comprendre et d'interpréter la motricité des élèves mise en jeu au cours de séquences d'apprentissage en EPS. Ces connaissances biomécaniques sont des préalables indispensables à acquérir pour l'étudiant qui désire s'orienter vers les métiers de l'enseignement de l'EPS.

La partie CINEMATIQUE de la ressource BIOMECANIQUE 3D vous permettra d'apprendre à exploiter les principaux paramètres biomécaniques décrivant le déplacement des segments et du corps dans l'espace. L'ensemble des mouvements proposés vous aidera à visualiser et à analyser en 3D les mouvements de translation et de rotation qui caractérisent la complexité du geste sportif.

Références :

Potdevin F., Pelayo P., 2006, Vivre des coordinations différentes pour nager plus vite et plus longtemps en crawl. Revue EPS, 321,