Il correspond à la 3ème loi de Newton : lorsqu'un corps exerce une force sur un autre, le second exerce toujours sur le premier une force d'intensité égale, selon la même direction mais de sens opposé.

L'action est alors identifié comme une force interne et la réaction comme une force externe.

Par exemple au cours de la marche, lors des phases de contact avec le sol, le pied exerce sur le sol une force d'action vers le bas dont la direction et l'intensité varie à chaque instant en fonction du déroulé du pied .

A cette force d'action correspond une force de réaction exercée par le sol sur le pied : elle est de même direction et de même intensité que la force d'action mais de sens opposé, c'est à dire dans le cas de la marche, orientée vers le haut.

Son point d'application est appelé centre de pression. Sa position varie à chaque instant.

Les forces de contact avec le sol et la position du centre de pression sont mesurées à l'aide de plates-formes de forces. Celles-ci sont équipées de capteurs piézo-électriques ou des jauges de déformation collées sur des corps d'épreuve supportant une plaque indéformable. La force d'action sur la plaque est transmise aux capteurs et aux jauges  préalablement calibrés. Les signaux sont ensuite amplifiés par des conditionneurs avant d'être numérisés par des cartes de conversion analogique-numérique afin d'être analysés via des tableurs ou des logiciels d'analyse de données.

La force de réaction du sol ainsi que son point d'application peuvent être représentés par un vecteur 3D dont l'origine est le centre des pressions.

L'analyse dynamique s'appuie sur l'étude en fonction du temps de l'évolution des composantes antéro-postérieure, médio-latérale et verticale de la force externes et externes.

 

(en attente) PHOTOS DE DISPOSITIFS DU LAMIH

  • MARCHE
  • SAC A DOS
  • AVIRON
  • POUTRE